Henri Abril

Henri Abril


Poète espagnol d’expression française. Etudes de slavistique (vieux slave) et de poétique comparée à l’université Lomonossov de Moscou, ville où il vit aujourd’hui une partie de l’année (le reste du temps en Espagne).

Formé à la confluence de trois langues et littératures – français, russe, espagnol (avec un zeste de catalan et d’ukrainien) -, il a publié plusieurs livres de poésie, dont en français Syllabaire / si l’aube (Editions Contre-Temps, 1993) et Gare Mandelstam (Circé, 2005) ; en russe Русские стихи (éd. Roumiantsev, 1995). Poésies en espagnol inédites. Egalement auteur de livres et d’articles sous les noms d’Antoine Garcia et Gaby Larriac (L’Exploration de la Sibérie, Actes Sud, prochaine réédition chez Transboréal ; L’Air et le Feu, éd. de la Bibliothèque)

Nombreuses traductions de poètes russes. En particulier chez Circé : Poésie complète d’Ossip Mandelstam (Les Cahiers de Voronej, Les Poèmes de Moscou, Le Deuxième Livre, (la) Pierre) ; Anthologie de la poésie russe pour enfants ; L’Homme noir de Serge Essénine ; Blocus de Guennadi Gor ; La Baignoire d’Archimède (Anthologie poétique de l’Obèriou) ; Incidents de Daniil Harms. Dernière publication : Le Chant limitrophe du poète lituanien Tomas Venclova.

 

Recherche

Recherche par livre, auteur ou mot-clé

Lettre d'informations