Ordures de tous les pays, unissez-vous !

Poésie : Poésie de Corée


Hyesoon Kim

Ordures de tous les pays, unissez-vous !

Traduit du coréen par Hyounjin Ju
et par Claude Mouchard



ISBN : 978-2-84242-400-8
120 pages

13.00 €
 
  • Présentation
  • Du même auteur

« Au-dedans de la poésie, je suis multiple » écrit Kim Hyesoon, avant de poursuivre : « la confusion de multiples “je” est ce qui me fait écrire de la poésie. Je suis une mčre, une jeune femme non mariée, un ange, une prostituée. Je suis un enfant tout juste né, une vieille femme prčs de la mort. »

 Elle dit encore : « Comme les enfants qui refusent l’école et s’enfuient par la grille, de multiples “je” pendillent de la jupe ouverte de la déesse bouddhiste de la compassion. »

Et enfin (à l’instant où elle songe à l’interlocuteur qu’implique et même recèle le poème) : « Le “tu” au-dedans de la poésie pendille aussi de la jupe. »

Il n’est rien, en effet, dans les poèmes de Kim Hyesoon, qui ne tremble et bouge, rien qui ne se divise cruellement – mais pour se reformer soudain et, rebelle, s’enfuir ... Non sans un éclat de rire.

Ce livre est publié avec l’aide de la Fondation Daesan  (Seoul)

Recherche

Recherche par livre, auteur ou mot-clé

Lettre d'informations