Les Impatients

Romans, proses


Zofia Nałkowska

Les Impatients

Postfacé par Stefan Chwin

Traduit du polonais par Frédérique Laurent-Naldini



ISBN : 978-2-84242-312-4
  • Présentation

 Les Impatients, intitulé initialement « L’heure noire », est un roman qui a marqué l’évolution de la littérature polonaise. Hélas, Les Impatients  paraît en 1939, à l’orée de la Seconde Guerre mondiale, et son retentissement littéraire est complètement étouffé par les événements.

 Sur la toile de fond d’une histoire familiale, touchée par la fatalité du suicide, c’est tout un contexte social et réaliste d’une époque qui se dessine, qui présente un tableau « étrange », bousculant la lignée de la construction romanesque. Les protagonistes, Jakub et Teodora Szpotawy, héritent de cette impatience, du désir d’anticiper l’issue de l’existence. La vie des personnages nous est révélée dans un collage de sensations, de souvenirs, d’évocations propres à la manière cubiste, ourdie de maîtrise, de sensibilité et d’originalité. Mais « Les Impatients » est aussi considéré comme un roman philosophique qui traite des principes fondamentaux de la condition humaine. En avance sur son temps, et universel à notre époque, Niecierpliwi mérite une place de choix dans le paysage littéraire français, aux côtés des autres grands romans des littératures étrangères. Inédit en France, ce roman contribuera sans nul doute à donner une image plus exhaustive de la littérature polonaise dans le paysage européen, et à faire découvrir une véritable romancière qui reste, au vingt-et-unième siècle, « la grande dame de la littérature polonaise ».   

 

Recherche

Recherche par livre, auteur ou mot-clé

Lettre d'informations