Le raconteur

Essais


Walter Benjamin

Le raconteur

Suivi d'un Commentaire de Daniel Payot

Traduction de l'allemand par Sibylle Muller



ISBN : 978-2-84242-354-4
  • Présentation

 

Rédigé et publié en 1936, « Le raconteur » est l’un des textes les plus caractéristiques de l’écriture de Walter Benjamin. Dans son style elliptique, il y mobilise des ressources théoriques, littéraires et spirituelles multiples pour tenter de conjurer la catastrophe qui s’annonce.

A la dévastation et à la violence, il oppose les regards convergents de deux figures positives : dans la première, celle du raconteur, colporteur de récits mais aussi d'expériences et de sagesses, la seconde, celle du juste, reconnaît sa propre passion pour « l'aspect épique de la vérité »..

Parce que les histoires qu’il rapporte transmettent les éléments vitaux de ce qui fait communauté parmi les hommes, le raconteur devient dans ce texte celui dont l’évocation pourrait bien permettre de nouer enfin les fils que Walter Benjamin tentait de raccorder depuis le début des années 1920 : le fil politique de l’engagement révolutionnaire, le fil métaphysique d’une conception de l’histoire et du langage pour laquelle le champ de ruines des siècles n’exclut pas qu’on y discerne encore des éclats de vérité et des étincelles de justice. 

 

 

 

 

 

Recherche

Recherche par livre, auteur ou mot-clé

Lettre d'informations