Mémoires d’un antihéros

DEUCALION


Kornel Filipowicz

Mémoires d’un antihéros

Traduit du polonais par Agnès Wisniewski
Postfacé par Justyna Sobolewska



ISBN : 978-2-84242-532-6
120 pages

12.00 €
 
  • Présentation

Deuxième Guerre mondiale : les Allemands envahissent la Pologne tandis que l’antihéro anonyme part en vacances. Il n'a aucune intention de 

prendre des risques : il compte survivre à cette guerre, quoi qu'il en coûte. Il raconte 

minutieusement ses expériences, dans la rue, 

au café, au bureau, dans ses amours. À mesure qu’il s’éloigne de plus en plus et de façon 

effrayante des gens qui l’entourent, nous sommes entraînés dans une complicité excessive avec lui. Nous sommes obligés de réfléchir à ce que 

signifie être un héros et ce que nous ferions si nous restions vivants.

 

Écrit en 1961, c’est le chef-d'œuvre de l’un des grands écrivains polonais du XXe siècle, Kornel Filipowicz. 

Filiowicz est né en 1913 à Cracovie, 

où il a vécu la majeure partie de sa vie. Son premier 

recueil de poésie, édité à dix exemplaires, parut en 1943 et le fit figurer parmi les figures marquantes de l’avant-garde polonaise. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il fut arrêté et incarcéré dans les camps de concentration de Groß-Rosen et de Sachsenhausen. Plus tard, il devint un ami proche de la poète et  lauréate du prix Nobel Wislawa Szymborska. 

Il est décédé en 1990.

Recherche

Recherche par livre, auteur ou mot-clé

Lettre d'informations